PLATON ET LES DIALOGUES DU CORPS / Sylvie Cotton et Anne Plamondon – 27 au 29 avril 2018

Image1: Sylvie Cotton, présence immobile. Image2: Anne Plamondon, danse, photo: Michael Slobodian

 

Description

Non seulement le titre se construit-il à partir d’une contraction des deux noms de famille des formatrices, mais le sens de ce titre renvoie aussi à Platon et à la notion de dialogue à partir de laquelle fut élaborée toute sa production philosophique, siège de la pensée occidentale. Leur approche est fondée sur un dialogue profond et transversal tenu à partir du corps et de la présence : entre elles d’abord, comme artistes et formatrices, entre les participant(e)s, entre les diverses pratiques et les différentes techniques qu’ils aborderont ensemble, et finalement entre les participant(e)s et leur propre univers créatif interne, de soi à soi.

 

Objectifs

Entre l’expérience et la pratique de la danse chez Plamondon et celles des arts visuels chez Cotton, se profilent et se faufilent un ensemble de pratiques singulières privées ou reconnues : mouvement, chorégraphie, mémorisation, méditation, dessin, écriture réflexive, mind mapping, collage, art action. Certaines se recoupent, d’autres ne se re/connaissent pas encore. Grâce à la forme du dialogue (rencontre, improvisation, dyade, travail à quatre mains, conversation, échange, mouvement dialogique), cette formation mettra à profit cette « boîte à outils » inédite par sa composition ponctuelle inter. Il importe que les artistes participant(e)s ressortiront enrichi(e)s par les modes du partage, de la complicité, de la solidarité et de la fusion. Un tel ressourcement fera gagner en motivation et en fondations créatives. Il saura stimuler et inspirer une sa pratique personnelle. Les formatrices aborderont des thèmes (dialogue, pareil/pas pareil, corps, présence, écriture et dessin), de manière à donner une couleur particulière à cet atelier de formation.

 

Plan général de l’atelier

Aperçu des exercices et des enseignements, l’ensemble sera interactif, très pratique, autoréflexif et intensif. Les exercices seront réalisés en solo, en duo ou en groupe, mais le duo sera privilégié pour faire une expérience approfondie de la forme dialogique.

Utiliser le corps non pas comme un objet, mais comme une énergie

Le mouvement peut être provoqué par divers éléments déclencheurs : états d’esprit, émotion, sensation bruit, son, tactiles, rencontre : L’énergie suit l’attention

Voir comment le corps répond à une rencontre, un son, une idée

Improvisation

Apprendre à écrire et transmettre une chorégraphie

À partir d’un état intérieur, ne pas penser à danser, mais à communiquer sans mot

Flocking (mouvement de groupe), Mind map suite à une improvisation en mouvement, Journaling.

Utiliser le corps comme un outil en 3 dimensions qui sculpte l’espace

Diriger quelqu’un sans lui parler

Texte dansé à l’aide de mots précis ou d’objets précis

Chorégraphie de l’intuition

Dessin respiré, dessin dansé

Méditation sur le souffle, assise, bougée, allongée, debout et immobile, immobile suivie d’un bougé

Créer une courte chorégraphie : dialogue parlé, silencieux, bougé

 

Biographie des formatrices

Sylvie Cotton s’inspire des situations ordinaires, tragiques ou magiques que la vie offre pour les expirer dans le champ de l’art, tout simplement. Pour réaliser ses œuvres, qu’elle nomme le plus souvent projets parce qu’elle les considère en mouvance, elle fait appel à diverses formes artistiques : performance et art action, dessin, photographie, installation et écriture. Le travail en résidence est aussi approché comme un médium de création performative. Elle a présenté des projets de performance et d’exposition au Québec, aux États-Unis, en Finlande, en Estonie, en Espagne, en Allemagne, en Pologne, en Italie et au Japon. Elle a mené de nombreuses résidences et a réalisé trois livres d’artiste, Je préfère tout et On est toute la même personne et L’Instinct dans l’instant, de même qu’un essai sur sa pratique en résidence, Désirer Résider. Moi aussi, à la fois essai, récit et livre d’artiste, réalisé en complicité avec Nathalie de Blois, a paru aux Éditions les petits carnets en 2013. Elle a organisé des évènements, dirigé des publications et a été membre de nombreux groupes de travail en arts visuels. Sylvie Cotton est aussi instructrice en méditation et directrice d’ateliers en créativité. Elle poursuit présentement des études au doctorat en Études et pratique des arts à l’UQAM.

Anne Plamondon est interprète, chorégraphe et professeure de danse. Formée et diplômée à l’École nationale de ballet du Canada et au Banff Centre for the Arts en 1994, elle rejoint immédiatement les rangs des Grands Ballets Canadiens de Montréal, avec lesquels elle a interprété plusieurs pièces du répertoire classique, pour ensuite travailler à l’étranger. De retour à Montréal en 2000, Anne travaille auprès de chorégraphes contemporains renommés tels que Jean Grand-Maître, Estelle Clareton et Hélène Blackburn. Elle rejoint ensuite le Groupe RUBBERBANDance, mêlant le hip-hop et b-boying à la précision du ballet et devient rapidement la figure emblématique de la compagnie. Artiste résidente à la Cinquième Salle de la Place des Arts entre 2006 et 2012, elle y forme le duo mémorable AV INPUT/OUTPUT avec Victor Quijada en plus de participer à la création d’une dizaine de spectacles et de trois courts-métrages, multipliant ses expériences artistiques, tel son solo Red Shoes, lauréat d’un Golden Sheaf Award au Yorkton Film Festival en 2010.

 

—————————————————————-

Évènement Facebook: À venir

Coût: 125$

Durée: 21h

Horaire: Vendredi 27 avril: 10h à 18h (1h pause)

Samedi 28 avril: 10h à 18h (1h pause)

Dimanche 29 avril: 10h à 18h (1h pause)

Lieu: Studio Paul-André-Fortier,1435 rue De Bleury, Montréal Édifice WILDER – Espace danse

Nombre de participant-es accepté-es: 10

 

Pour vous inscrire, veuillez nous contacter par courriel à info@raiq.ca ou par téléphone au (514) 868-8011.

Avec le soutien financier d’Emploi-Québec, en collaboration avec le RAIQ et en partenariat avec le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV).