Conseil d’administration

Marie-Christine Dufour (présidente) Active dans le domaine culturel depuis plus de vingt-cinq ans comme professionnelle, bénévole et amateur, Marie-Christine Dufour est directrice générale de Lemieux Pilon 4D Art inc., la compagnie multidisciplinaire de Michel Lemieux et Victor Pilon. Auparavant elle était associée au sein d’Image In Media, une société québécoise de production et distribution de contenus audio-visuels et cinématographiques sur les marchés internationaux. Spécialiste en gestion, en marketing, communications et développement des affaires au sein de sociétés québécoises bien connues (CinéGroupe, Groupe Coscient, Malofilm, Astral Communications), Marie-Christine Dufour a également travaillé au sein du gouvernement fédéral à l’élaboration et à la diffusion de politiques telles que la Loi sur le Statut de l’artiste ; les droits d’auteurs, l’exemption culturelle dans les ententes de libre-échange, la loi sur la radiodiffusion, la politique de l’édition et de l’enregistrement sonore et bien d’autres dossiers clés du secteur culturel. Elle siège au sein de comité stratégique de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, ainsi que sur les conseils d’administration du Théâtre de Quat’Sous et de la Fondation du Y des Femmes de Montréal.

Gaëtan Gosselin (vice-président) Gaëtan Gosselin est directeur général des Productions Recto-Verso depuis 2008. Artiste actif et gestionnaire engagé depuis une vingtaine d’années dans le développement et le rayonnement des arts actuels, il a assumé d’importantes responsabilités au sein d’organismes culturels d’excellence dont le Conseil des arts et des lettres du Québec. Il a notamment œuvré à la création de la coopérative Méduse à Québec et participé activement à la fondation de la Sodart, société de gestion collective du droit d’auteur en arts visuels. Il a en outre été président du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV); président du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ) et membre du conseil d’administration de la Conférence canadienne des arts. Gaëtan Gosselin vit et travaille à Québec. Ses travaux artistiques en photographie ont été présentés au Québec, au Canada et à l’étranger. Sa plus récente production était inscrite au programme d’expositions du Centre VU et de la Galerie L’Oeil de Poisson.

Érick d’Orion (administrateur) Résident à Québec depuis 1993, Érick d’Orion jouit d’une enviable réputation en tant qu’artiste audio,en installation et en nouveaux médias, compositeur / musicien autodidacte et commissaire audio.En tant que commissaire, il a organisé plus d’une dizaine d’événements portant essentiellement sur l’art audio et la création sonore de pointe. Il est fondateur et directeur artistique de l’organisme en production et diffusion en art audio et nouvelles musiques Tartare. Concentrant en bonne partie ses recherches audio sur le maximalisme numérique, Érick d’Orion effectue un travail qui se rapproche étroitement du noize, de la musique concrète, du free jazz et del’électroacoustique. Son travail a été présenté au Canada, en Europe, en Australie, à Cuba, au Mexique et aux États-Unis d’Amérique. Il a bénéficié de plusieurs résidences de création un peu partout. Parallèlement ou conjointement, il développe des projets d’installations où l’audio et les nouvelles technologies sont assemblés pour créer des oeuvres en continuel mouvements devenant autant des sources que des diffuseurs audio. Ses réflexions portent principalement sur la réinterprétation, l’appropriation et la relecture de certains concepts de l’histoire de l’art, en particulier la musique concrète, le dadaïsme et le futurisme, le tout sans être passéiste. La redéfinition de l’espace acoustique ainsi que le rapport entre l’imaginaire du spectateur devant les images, les objets, les environnements et les icônes familiers ou faussement mythiques font partie intégrante de son travail en installation.

Gilles Arteau (administrateur) est natif de Sainte-Foy et Matanais depuis 1997. Il est le directeur du centre d’artiste Espace F au Complexe culturel Joseph-Rouleau de Matane et fait parti de l’équipe de PHOS Festival photo + art en Matanie. Artiste, il a aussi plusieurs chapeaux : enseignant en philosophie ainsi qu’en cinéma expérimental et trame sonore, poète, écrivain, homme de théâtre, syndicaliste et militant politique. À Québec, il a fondé le centre d’artistes Obscure. Il en a été le président et le coordonnateur pendant 15 ans. Il a sur une période de cinq ans, été mandaté pour travailler au développement du projet Méduse, qui regroupait onze organismes culturels et communautaires de Québec. Il a écrit des pièces de théâtre, notamment pour les Productions Recto-Verso de Matane. Gilles Arteau a aussi été engagé par le Carrefour de la littérature, des arts et de la culture (CLAC) de Mont-Joli afin de faire une analyse du potentiel et du développement de l’organisme et a par la suite été directeur de l’organisme jusqu’en 2005. Il a fondé Bruit TTV, un groupe qui composait des performances à partir de différentes sources sonores. Utilisant son corps et sa voix comme instruments de création, il est aussi un artiste de performance en arts visuels.

Evelyne Bouchard (secrétaire) vit en Montérégie et travaille là où l’idée doit naître. C’est en 1975 qu’elle vit le jour et entame présentement une maîtrise à Rimouski. Son travail a été présenté au Canada et en Équateur. Pratiquant l’infiltration, la performance et l’art action en cellules hétéroclites d’explorations urbaines, elle se réalise autant par le dessin, l’assemblage d’artéfacts et la photographie. Ses recherches posent un regard sur la malléabilité interhumaine, la charge relationnelle. Elle cherche à figer le sensible d’une rencontre, l’invisibilité éphémère d’un moment, pour y examiner sa contribution quant au potentiel de changement des attitudes. De plus, elle collabore à des groupes de recherche, dont U-Lab du Département de communication sociale et publique de l’UQAM, et prochainement au HEMISPHERIC INSTITUTE OF PERFORMANCE AND POLITICS, à Université Concordia à Montréal.

Annie Roy (trésorière) est artiste inter et co-fondatrice avec Pierre Allard de l’ATSA pour « Action Terroriste Socialement Acceptable » en réaction aux abus sociaux, environnementaux et patrimoniaux dont ils sont témoins. Elle cesse ainsi son activité de danseuse et chorégraphe professionnelle pour se consacrer uniquement à l’élaboration et à la réalisation des projets de l’ATSA. La mission de l’organisme est de créer dans l’espace public des œuvres multidisciplinaires sous forme d’interventions, d’installations, de performances ou de mises en scène, afin d’interpeller la population envers des causes cruciales et préoccupantes liées au développement durable. Tout au long de l’année, Annie Roy poursuit son action en offrant des ateliers et des conférences en partenariat avec le milieu professionnel, ainsi que les établissements scolaires et étudiants. L’objet de ces interventions est de démontrer le rôle de l’expression artistique créative comme moteur de changement dans la construction d’une société sensible aux enjeux du développement durable. Elle est également invitée à prendre la parole lors de colloques à travers le Canada mais aussi en Europe.

Catherine Lalonde-Massecar (administratrice) Catherine Lalonde Massecar œuvre dans le domaine des arts interdisciplinaires depuis une dizaine d’années à titre d’artiste, de commissaire et de conférencière. Elle s’intéresse particulièrement aux rapports intimistes entre l’œuvre et le spectateur, ainsi qu’aux possibilités relationnelles. Ses projets ont pris la forme de nano-performances, de parcours in situ, et d’installations interactives. Elle est la fondatrice et directrice artistique de Péristyle Nomade, compagnie vouée à la recherche et à la création en nouvelles pratiques artistiques dans l’espace public. Elle détient également une maîtrise à l’Université du Québec à Montréal, dont le sujet est l’infiltration artistique et la fragmentation de la dramaturgie en territoire urbain.

Éric Létourneau (administrateur) est un artiste intermédia qui pratique la performance concrète, la musique live-électronique et la mise en place de situations construites. Actif depuis le milieu des années 80, sous le couvert de différents alias, il a présenté plus d’une cinquantaine de performances, concerts et installations dans plus d’une dizaine de pays.

Steeve Dumais (administrateur) est artiste inter et co-fondateur de la Compagnie Mobile Home, Steeve Dumais a créé et joué dans une quinzaine de spectacles de cette compagnie depuis 14 ans et a également réalisé des ateliers de création vidéo, de théâtre, d’art plastique et de théâtre d’ombres. Il a joué dans plusieurs spectacles mis en scène par d’autres créateurs dont Peter James, Carole Nadeau et D.Kimm. Il a participé à plusieurs éditions du Festival Phénoména. Il travaille présentement à la création du spectacle Là où j’habite de la compagnie Des mots d’la dynamite qui s’adresse au jeune public. Touche à tout, il s’intéresse à la mise en scène, au bidouillage sonore et visuel, mais surtout à la présence sur scène; à cette zone impalpable où le jeu s’installe sans que le comédien en ait vraiment conscience.