Agir vague, écrire vague, devenir vague

Quelques papiers épars sur l'asphalte

Laurence Beaudoin-Morin, 2017)

Dans une réalité où les usages sont surdéterminés et surdivisés (l’objet, l’architecture, l’horaire, etc.), le vague est à concevoir comme terrain des possibles. Il est l’interstice à explorer et à se réapproprier par des pratiques interdisciplinaires, à la croisée des savoirs de chacun.e. Percevoir le vague comme caractéristique constitutive des corps peut-il ouvrir la voie vers une pratique langagière commune ? L’espace entre nos corps — nos corps agissant, nos corps écrivant — est alors risqué, tenté, assumé dans cette formation, par l’expérimentation de modes d’action performatifs, textuels et collaboratifs.

« Agir vague, écrire vague, devenir vague » se déroulera principalement à l’extérieur. Il s’agit d’une formation interdisciplinaire qui puise dans les champs d’expertise de Simon Brown et Laurence Beaudoin Morin afin de faire rencontrer la performance in situ et l’écriture expérimentale, enrichissant ainsi les pratiques de participant.e.s de tout acabit par des exercices ludiques, concrets, collaboratifs, et horizontaux. Les formateurs feront notamment appel à la notion du vague — l’espace éternellement en devenir entre les corps, les lieux, les temps — pour explorer de nouvelles façons d’être en créant.

Cette formation s’adresse à des artistes de tout horizon, mais surtout à celles et à ceux qui souhaitent élargir l’interdisciplinarité de leurs pratiques au moyen d’une exploration de l’écriture et de la performance.

Objectifs

Par cette notion de vague les formateur.trices veulent développer chez les participant.e.s une fluidité entre les modes de création, voire les modes d’être. Cette fluidité acquise amènera les artistes à aborder la création autrement. Le caractère à la fois ludique et concret des exercices permettra d’entamer un processus d’intériorisation qui dépassera le stade intellectuel de l’interdisciplinarité et d’atteindre le niveau des automatismes de la mémoire cellulaire.

Les artistes participant.e.s émergeront de cette formation fort d'un regard neuf sur leurs propres pratiques ainsi que sur celles de leurs collègues. Les développements de ces aptitudes leur seront utiles non seulement dans leurs pratiques artistiques individuelles, mais également dans des contextes de collaboration. De plus, les participant.e.s navigueront avec plus de facilité entre les diverses disciplines, leur permettant d’élargir et de décloisonner leurs pratiques à plusieurs niveaux, de l’idéation jusqu'à la présentation.

Biographie des formateurs.trices

Laurence Beaudoin Morin est une artiste de performance de Montréal. Dans son travail, elle entend initier une réflexion sur la pratique du rassemblement en célébrant la complexité de sa praxis. Laurence développe une pratique axée sur le travail collectif, visant à créer des circonstances propices au partage des savoirs grâce à la vitalité politique du processus. Travaillant principalement dans les terrains vagues urbains, elle propose une compréhension liminaire de ces lieux, où les corps en mouvement délimitent leur paysage relationnel. Les espaces, les objets trouvés, les mots et les collaborations sont expérimentés en tant que sites de potentiels pour l'amplitude d'une action, dans son espace physique comme dans la mémoire du regard complice. Elle considère les apprentissages de la performance comme une expérience émancipatrice processuelle. Laurence a complété une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l'UQAM et un baccalauréat en beaux-arts à Concordia. Elle présente des performances et organise des rassemblements à Montréal, Sudbury, Toronto, Detroit, Bruxelles et Berlin depuis 2012.

Simon Brown est poète, traducteur, artiste interdisciplinaire et animateur de nombreux ateliers en contextes artistique, littéraire et communautaire s'intéressant à l’écriture comme pratique émancipatrice, au corps écrivant et à la collaboration ludique. Sa pratique transversale s’exprime par des textes, des performances, et des projets multimédias souvent réalisés en collaboration avec d’autres artistes, poètes et compositeurs.trices. Détenteur d’une maîtrise en arts interdisciplinaires de l’Université Concordia (2011), il est l’auteur de multiples recueils de poésie et livres d’artistes publiés au Québec, au Canada et en France. Plusieurs fois boursier du CALQ, tant en arts visuels que littéraires, Simon vit et travaille en territoire traditionnel abénaquis, dans le sud-ouest du Québec.

***

« Le vague est l’espace entre deux corps, la transition entre ce qui est et ce qui sera. C’est l’espace qui reste toujours à définir, la transition qui ne finit jamais de transitionner. Le vague est un espace où on peut rester un peu, se mettre confortable. Comme dans un sofa, un sofa dynamique, un sofa deux places oubliées dans le racoin d’une ruelle, qui a vu passer beaucoup d’hivers, pisses de chats, springs à découvert, motif floral défraîchi. Le petit bras sur le côté fait incliner le dossier et sortir un pouf pour appuyer les pieds, pour se mettre confortable. Le vague est un sofa dynamique. » — Laurence Beaudoin Morin et Simon Brown

Pour toutes questions, veuillez nous contacter par courriel à formation@raiq.ca ou par téléphone au 514-868-8011.

Avec le soutien de Service-Québec

En collaboration avec :

- - - - - -
COVID-19 et mesures sanitaires

Le RAIQ présentera sa programmation de formation continue en respect des mesures sanitaires établies par les instances de santé publique. Toutes les formations ont été adaptées en regard des guides fournis par la CNESST. Nos deux premiers ateliers se dérouleront principalement à l’extérieur, alors que d’autres seront offerts en ligne. Différentes formules seront utilisées pour limiter tout risque de contagion lors des activités prévues en présentiel. S’il advenait qu'une formation doive être annulée, elle serait reportée à l'édition 2021-2022.

Consignes
Afin d’assurer la sécurité de tous, le RAIQ demande à tous celles et ceux qui souhaitent participer aux activités de formation d’appliquer l’ensemble des consignes sanitaires en lien avec la COVID-19.
D’abord, advenant le cas où vous ressentiez des symptômes s’apparentant à la Covid-19, nous vous demandons de rester chez vous et annuler votre participation à la formation. Durant la formation, nous vous demanderons de respecter en tout temps une distance de deux mètres entre chaque personne. Il sera aussi important de vous laver fréquemment les mains et nous vous demanderons de porter un masque ou une visière afin de limiter tout risque de contamination.

Davantage de détails concernant les mesures sanitaires vous seront transmis par courriel avant la tenue de la formation. Nous pourrons ainsi nous adapter en fonction de l’évolution de la situation.

Horaire

À Montréal:

  • Vendredi 4 septembre 2020 de  18h à 21 h
  • Samedi 5 septembre 2020, de 10h à 17 h
  • Dimanche 6 septembre 2020, de 10 h à 17 h

 

À Québec:

  • Vendredi 4 juin 2021 de  18h à 21 h
  • Samedi 5 juin 2021, de 10h à 17 h
  • Dimanche 6 juin 2021, de 10 h à 17 h

 

Nombre de participant.e.s

8

 

Durée

15 heures

 

Lieu

Champs des possibles, d’autres précisions sont à venir, Montréal

À confirmer, Québec

 

Coût

105 $

 

Inscription

1. Assurez-vous de correspondre aux critères d'admissibilité.

2. Procédez au paiement selon la méthode de votre choix:

par chèque à l’adresse : 3995 rue Berri, Montréal, Québec, H2L 4H2

en argent comptant à nos bureaux (merci de nous téléphoner pour nous aviser de votre visite au 514-868-8011

par carte de crédit via PayPal