Arts et paroles de l’Art / Serge Ouaknine / 9-10-11 novembre 2018

  Interroger est un art. Répondre est une poésie. Entre art et parole de l’art, une complicité s’impose. Répondre en diagonale, telle est le bonheur des dérives qui illuminent la parole. Comment aider les artistes, les gestionnaires et porte-paroles de l’art, à trouver les mots justes, les questions subtiles pour défendre un projet ou un budget. Parler de l’art c’est interroger un univers sans refermer les réponses. Faire parler l’artiste c’est lui redonner son souffle et sa vertu réparatrice du monde. Interroger l’art, parler de l’art et faire parler l’artiste est bien plus qu’un contenu réductible à quelques raisons. Pour l’artiste, l’art est une demeure secrète. C’est la part innommable et poétique de son chemin intime. Pour le critique, le directeur de production, le journaliste, le gestionnaire privé ou public, une œuvre accomplie ou en projet doit trouver les mots justes qui évoquent sans déformer, qui suscitent le désir sans le réduire à un « genre ». Cet atelier s’adresse tant aux artistes de toutes disciplines, danseurs, performeurs, acteurs, sculpteurs, peintres, metteurs en scène, cinéastes, scénaristes qu’aux critiques, écrivains, journalistes, professeurs d’art, gestionnaires ou directeurs de production d’évènements. Aucune barrière entre l’intelligence et la sensibilité.  

Objectifs

Aider l’artiste à nommer sa complexité. La parole de l’art est un dialogue à plusieurs visages. C’est cette dimension plurielle à la fois intime et publique que cette formation se propose d’explorer de manière tangible et vivante. À travers la formation, les participant.e.s apprendront à :

  • ne pas être réactif ou négatif, d’ajuster sa parole au niveau de ses convictions et partenaires.
  • Valoriser le parcours intime d’un artiste ou d’une œuvre, en fonction d’un contexte pour l’accueillir.
  • Développer l’art d’évoquer un contenu tout en en gardant son mystère.
  • Maîtriser la dimension orale de l’interview ou de l’exposé au public.
  • Affiner la dimension écrite en offrant une autonomie à l’écriture.
  • Dans les deux cas trouver les expressions qui évoquent, poser des faits concrets, mais aussi établir un rythme, un vibrato, entre raison et sensibilité : parler de l’art est un style. Faire parler de l’art est aussi un art.

 

Biographie du formateur

Serge Ouaknine parle cinq langues et a œuvré à travers plus d’une soixantaines de cultures et nationalités différentes. Sa formation est pluridisciplinaire. Une cinquantaine de spectacles, évènements et expositions. Il a participé à plus d’une centaine de colloques et de conférences, animé des Ateliers lors de Festivals internationaux (Canada, É.-U., Amérique latine, Europe, Afrique et Moyen-Orient). Plus de 250 publications et articles. Il a dirigé des thèses de maitrise et de doctorat sur l’étude et pratiques des arts, enfin sollicités comme membre de jury et évaluateur de programme de création dans plusieurs pays. Son programme d’Ateliers d’humanisation de la relation médecin-malade par le théâtre est devenu obligatoire dans la formation des étudiants en médecine en France. Ce projet est en voie de rayonner aussi au Québec, dans un avenir proche.

  —————————————————————-

La synergie de groupe est fondamentale pour la réussite de la rencontre c’est pourquoi Toutes les personnes doivent être présentes pour la totalité de l’atelier et ce, sans aucun retard ni absence. Pause lunch de 13 h à 14 h – Apportez votre lunch!  

Évènement Facebook

Coût: 100$ (coût réel de 615$)

Durée: 24h

Horaire:

  • 9 novembre 2018, de 9 h à 18 h
  • 10 novembre 2018, de 9 h à 18 h
  • 11 novembre 2018, de 9 h à 18 h

Lieu: La Balustrade, 3e étage du Monument National, 1182 Boul. St-Laurent, Montréal, H2X 2S5 Nombre de participant-es accepté-es: 12 

 

Pour toutes questions, veuillez nous contacter par courriel à info@raiq.ca ou par téléphone au 514-868-8011. Avec le soutien de Service-Québec

Image: Introduction à l'atelier