Atelier de sensibilisation aux réalités artistiques autochtones / Mikana / Les 23 et 24 octobre 2021

Image tirée du livret « Tu n'as pas l'air autochtone » et autres préjugés,
Amnistie internationale Canada francophone et Mikana, mai 2019.

Sous forme de présentation magistrale et de mises en situation, cette formation a pour but de favoriser la création de ponts entre autochtones et allochtones. Les échanges et discussions dirigés permettront de mieux cerner les différents défis et enjeux contemporains, et plus particulièrement ceux qui teintent le milieu artistique. Les participant.e.s pourront mettre en lien des éléments de l’histoire autochtone au Québec avec leur propre façon d’interagir avec les membres issus de ces communautés en plus de recevoir une rétroaction sur leurs expériences, ainsi que des réponses à leurs questionnements.

La formation s’adresse particulièrement aux artistes, travailleurs.ses culturels et autonomes de l’Île de Montréal souhaitant échanger et créer des ponts avec les artistes autochtones.

 

Objectifs :

Grâce à cet atelier, les participant.e.s pourront :

  • mettre en rapport l’histoire autochtone au Québec et leur façon d’interagir avec les membres issus de ces communautés ; 
  • recevoir une rétroaction sur leurs expériences ; 
  • obtenir réponses à leurs questionnements. 

La méthodologie d’apprentissage repose sur des exposés magistraux à des exercices pratiques, des études de cas et des mises en situation diverses.

Au terme de la formation, les participant.e.s sauront éviter certains pièges de l’appropriation culturelle, en plus d'être en mesure de réaliser un projet artistique collaboratif entre artistes et organismes autochtones.

 

Biographie de l'organisme et des formatrices:

Mikana est une organisation autochtone qui a été fondée à Montréal en 2015. Elle a pour mission de sensibiliser différents publics aux réalités autochtones du Canada. Cette initiative résulte d’une réflexion cherchant à agir concrètement contre le racisme et la discrimination envers les peuples autochtones. Nous croyons en l'importance que toutes et tous se sentent impliqué.e.s et concerné.e.s par l’histoire des peuples autochtones qui est, à notre avis, l’histoire commune de tous les citoyens et citoyennes du Québec et du Canada.

Kahsennoktha est une membre de la Kanieke’há: ka (nation mohawk) qui vit et défend ses droits inhérents sur le territoire de Kanehsatake. Elle a complété ses études en soutien en santé mentale et en développement personnel et relationnel. Kahsennoktha est solidaire avec les jeunes qui valorisent la réaffirmation et la revitalisation de leurs liens avec leurs cultures, leurs langues, leurs traditions et leur territoire. Avec son expérience dans le domaine social et de la guérison, elle a développé des connaissances et des compétences qui soutiennent son engagement et sa passion pour le vrai changement.

Née d’un père français de parents algériens et d’une mère d’origine polonaise, suisse et métis de la Colombie-Britannique, 

Née d’un père français de parents Algériens et d’une mère d’origine polonaise, suisse et Métis de la Colombie-Britannique, Elisa Cohen-Bucher a grandi à Tiohtiáke (Montréal), sur le territoire non cédé de la nation Kanien’kehá : ka, qui est un lieu de rassemblement traditionnel pour de nombreuses Premières Nations. Diplômée de l’Université Concordia en environnement humain avec une spécialisation en changement climatique et savoirs autochtones, elle termine actuellement une maîtrise en Géographie sociale à l’Université de Montréal. Sa recherche vise l’amélioration de la santé et du bien-être des populations Naskapi, Innu et non-autochtones du Nord du Québec avec une emphase mise sur le rôle des chiens. Depuis deux ans, elle travaille pour Mikana, où elle anime des ateliers sur les réalités autochtones.

Pour toute question, veuillez nous contacter par courriel à formation@repaire.art ou par téléphone au 514·527·5116.

En collaboration avec :

Centre des auteurs dramatiques (CEAD), En Piste, Regroupement national des arts du cirque, Illustration Québec (IQ), Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec (RCAAQ), Regroupement du conte au Québec (RCQ), Regroupement québécois de la danse (RQD) et le Conseil de la formation continue art et culture de l'île-de-Montréal (CFC).

En piste logo         

 

Logo de Service Québec

 

- - - - - -

COVID-19 et mesures sanitaires
Le Repaire - Regroupement de pairs des arts indépendants de recherche et d’expérimentation présentera ses formations de la programmation 2021-2022 en conformité avec les mesures sanitaires établies par la direction de la santé publique.Consignes
Afin d’assurer la sécurité de tous, le Repaire demande à tous celles et ceux qui souhaitent participer aux activités de formation d’appliquer l’ensemble des consignes sanitaires en lien avec la COVID-19. Consultez le Guide sanitaire des participants.

 

Horaire
  • Samedi 23 octobre 2021, de 10 h à 16 h
  • Dimanche 24 octobre 2021, de 10 h à 16 h  

Nombre de participant.e.s

10

 

Durée

10 heures

 

Lieu
salle 204, Centre St-Pierre ,1212, rue Panet, Montréal

 

Coût

65 $

 

Inscription

1. Assurez-vous de correspondre aux critères d'admissibilité.

2. Veuillez remplir le formulaire d’inscription 
et suivre les instructions qui vous seront envoyées par courriel pour payer les frais d’inscription.